logo

Quand le mariage a droit de « citer »

Quand le mariage a droit de « citer »

Les histoires en littérature sont ponctuées par les événements de la vie des personnages : de la naissance à la mort, en passant par le mariage, l’amour, l’amitié, parfois le divorce, la trahison, la maladie et bien d’autres faits marquants positifs ou négatifs, qui construisent l’histoire d’un livre, et font l’histoire d’une vie.

Beaucoup d’auteurs ont laissé quelques mots sur le mariage comme Honoré de Balzac et Frédéric Nietzsche.

Selon le premier, « le mariage doit incessamment combattre un monstre qui dévore tout : l’habitude ». Une citation qui donne au mariage une dynamique – et, plus qu’un combat – qui laisse libre champ à l’imagination pour ne pas tomber dans la répétition, dans l’ennui.

En somme, célébrer son union est loin d’être une finalité en soi.

Dans cette même optique de continuité, « le mariage est une longue conversation » selon Nietzsche. La notion de temps revient également dans cette idée où le mariage est un dialogue. Communiquer, s’exprimer. Une vision tout en construction de la vie à deux !

A un demi siècle d’écart entre ces deux figures de la littérature, Balzac et Nietzsche offrent « leurs clés » d’une vie commune durable dans laquelle tout un chacun pourrait facilement se retrouver à notre époque.

Une Citation .

Mais n’oublions pas cette dernière citation dont l’auteur reste inconnu et qu’on entend systématiquement en cas de mauvais temps le jour J : « mariage pluvieux, mariage heureux ». Selon certaines sources, il s’agirait d’une déformation phonétique de l’expression « mariage plus vieux, mariage heureux ».

Assurément, ni le degré de sagesse des futurs époux ni les conditions météorologiques, ne vous empêcheront de garder les meilleurs souvenirs sur pellicule de votre union !

Pour trouver d’autres citations : http://dicocitations.lemonde.fr/citation-mariage.php

 

Article par Angelique Dellova.

Comments are closed.